La haute magie, ou haute sorcellerie, sorcellerie vaudou ( voir Témoignages de sorcellerie), met en jeu de plus fortes énergies, et a pour but de susciter des séparations, des pertes autant que des gains, les unes ne pouvant aller avec les autres, c’est ce qu’enseigne la loi de la haute magie (voir Rituel de haute magie). Un rituel de haute magie n’a pas pour but de redresser les torts, mais de fuir une situation inextricable, d’oblitérer une partie de la réalité, que l’on juge ne valant pas la peine d’être vécue

La définition de la magie noire :

La magie noire s’avère être la plus dangereuse de toutes les magies, c’est une magie cérémonielle, avec invocation des esprits et des démons, contrairement à la magie blanche, qui est une magie naturelle, avec invocation des forces de la nature.

Cette forme de magie a pour but de nuire à la personne sur laquelle on travaille : elle porte atteinte au corps et à la vie d’autrui, à ses biens, à ses cultures, à ses animaux ou à sa réputation sociale.

Les sortilèges (ou mauvais sorts) de cette magie sont souvent appelés des maléfices.

Les origines de la magie noire :

La magie noire existe depuis la nuit des temps, nous avons pu retrouver des traces de magie noire à l’époque de la Préhistoire où l’on a pu retrouver des bâtons possédant des inscriptions qui montraient le pouvoir des sorciers.

C’est surtout à partir du moyen âge que l’église chrétienne, redoutant la concurrence dans le domaine du surnaturel, a relégué la magie dans les arcanes du mal, confondant dans sa condamnation la magie blanche et la magie noire.

Le mage, ou grand prêtre, passe alors du statut de chaman à celui de sorcier. Il est obligé d’œuvrer dans la clandestinité.

Exclu de la communauté chrétienne, le sorcier l’est ensuite de la société. Il s’éloigne de la ville pour être consulté en secret.

Aujourd’hui, les sorciers (ou sorcières) sont des personnes honnêtes qui œuvrent pour le bien des gens en suivant les préceptes d’une tradition très ancienne.

Les 7 esprits démoniaques de la magie noire :

Belzébuth : prince des démons

Samaël : démon des airs

Python : démon des prophéties

Asmodée : démon exterminateur

Bélial : démon de la perfidie

Lucifer : démon de la lumière astrale

Satan : l’opposé de dieu.

Les dangers de la magie noire :

Les personnes pratiquant la magie noire devront, s’ils ne maîtrisent pas parfaitement les pratiques occultes, s’attendre obligatoirement à avoir un retour pouvant être multipliée par 3 (la loi du triple retour)

Dans le cas extrême, la magie noire entraine la mort de la victime.

Différence entre magie blanche et magie noire :

La magie blanche et la magie noire se ressemblent : toutes deux sont sujettes à une alliance que l’on fait avec les forces de la Nature ou avec les esprits, afin de modifier les événements, d’agir sur les individus et les choses.

Elles altèrent toutes deux la libre volonté d’un individu et interfèrent avec l’ordre naturel des choses.

Ce qui différencie la magie noire des autres formes de magie est l’intention du sorcier qui l’utilise.

Mais peut-on vraiment les dissocier ? Je ne pense pas car pour faire le bien, il est essentiel de connaître le mal (c’est cette connaissance qui permet de le combattre).

Il est impossible d’en rejeter une, sinon l’autre perd tout son sens, au même titre qu’on ne peut dissocier le Bien et le Mal, Dieu et Satan.

Les règles de la magie noire :

Les pratiques occultes sont faites de lois et de règles, tantôt contraignantes pour les uns, tantôt considérées comme logiques pour les autres. La plus connue d’entre elles se nomme « la loi du triple retour ».

Certains l’appellent « la Loi du Triple Choc », d’autres « la Loi du Choc en Retour » ou encore « la Loi de l’Équilibre »… Peu importe son nom, quiconque s’est un tant soit peu plongé dans l’étude sérieuse de l’Art magique a déjà sans doute entendu mentionner cette loi selon laquelle toute action entraîne une réaction et que tout ce que l’on fera nous reviendra par trois fois.

«On récolte ce que l’on sème» est sûrement le dicton le plus approprié pour bien cerner l’idée générale de cette Loi, dont le principe est simple : tu blesses, tu seras blessé; tu nuis, on te nuira.

Le meilleur conseil à retenir est «Ne fait pas aux autres ce que tu ne veux pas qu’on te fasse». Ainsi, nos gestes, nos actes, nos sentiments, nos vibrations et nos ondes resteront positifs et constructifs et seront les gages d’une vie heureuse.

Bien sûr, les effets de cette Loi ne sont pas instantanés et peuvent prendre plusieurs années.

QU’ES CE QUE LA MAGIE NOIRE ?

Dans l’antiquité,la pratique de la magie noire était appelée goétie, c’est à dire l’art d’invoquer,par des incantations,des forces malfaisantes pour faire du tort à tiers personnes.Cet art n’est en fait que l’habileté à diriger des pensées et des forces négatives,malicieuses ou pernicieuses vers une autre personne.Le praticien en magie noire parvient à concentrer et diriger ses pensées de façon à obtenir ce qu’il désire,peu lui importe des conséquences. Magie noire et sorcellerie sont aujourd’hui 2 termes que l’on peut considérer comme synonymes car les 2 réfèrent à l’art d’utiliser des forces surnaturelles afin d’obtenir une victoire ou un gain dans un but égoïste ou de causer un tort à autrui ou du bien dans certains cas.La magie n’est ni bonne ni mauvaise,elle est tout simplement l’utilisation de certaines énergies ou forces occultes,surnaturelles,pour obtenir un résultat,provoquer des changements,attirer quelque chose ou quelqu’un vers soi ou la satisfaction de ses propres besoins,argent, gloire, sexe, ou immatériel comme la vengeance.De plus dans ces pratiques,il est coutumier de s’adjoindre des esprits malicieux,voir des démons!La magie noire est régie par la loi du triple retour si le sorcier commet certaines erreurs, c’est à dire que le mal envoyé reviendra 3 fois plus fort!Le praticien doit mesurer les conséquences et la portée de ses actes avant de pratiquer cet art.Toutefois il existe des moyens de se protéger du triple choc en retour .La magie noire est donc une magie d’intention, facile à pratiquer et efficace comme ne pourront jamais l’imaginer ceux qui ne l’ont jamais fréquenté parce qu’elle puise aux énergies maléfiques qui n’attendent que d’être appelées pour agir.

Les démons et forces du mal ont besoin d’un point d’ancrage pour exister,une fois qu’on leur ouvre la porte,elles ne veulent plus partir et comme il s’agit de forces puissantes malicieuses,elles feront tout ce qui est en leur pouvoir pour demeurer auprès de celui ou de celle qui les a invoquées. C’est là le principal risque,pour ne pas dire danger de la magie noire à moins qu’on ne connaisse les règles à respecter.Une fois franchi ce chemin à la rencontre du diable,il vous sera difficile de vous en détourner car, comme vous obtiendrez des résultats,vous risquez d’être de plus en plus attiré vers l’obscure,vers les ténèbres. Concocter un petit sortilège de rien du tout pour vous venger de quelqu’un peut vous sembler anodin,mais jusqu’oùirez-vous la prochaine fois ? A chacun de décider si la fin justifie les moyens ?